dinde et ratatouille en cocotte

Hier (ou plutôt ce matin) je suis rentrée un peu tard pour préparer mon plat en cocotte. Qu’à cela ne tienne, mes amis congel et conserves (maison, bien sûr) m’ont donné un coup de main.

Temps de réalisation : 30 min (à peine)
plat : cuisse de dinde sur lit de ratatouille et épeautre.
La cuisse de dinde vient d’une ferme à moins de 10 km de la maison. Je l’achète en colis. Le seul inconvénient du point de vue écologique, est que les morceaux sont emballés sous vide. C’est cependant extrêmement pratique, je congèle les morceaux directement après livraison. J’ai conscience que ce n’est pas l’idéal, mais cela convient à mon mode de vie. l’autre solution serait d’aller chez le boucher tous les 2-3 jours pour ne pas avoir à congeler la viande.
J’ai utilisé ma cocotte favorite. J’y ai versé dans le fond un bocal de ratatouille maison, environ 600 ml (un jour je vous expliquerai ce mode de conservation)
J’ai rajouté de l’eau pour la cuisson et y est déposé la cuisse de dinde.
Un filet d’huile d’olive, des herbes de Provence sèches, du persil frais du jardin ciselé.
Au four, à 180°sans préchauffage  pour environ 1h.
pour accompagner : de l’épeautre. Késako ??
C’est l’une de mes plus belle découverte de produit en vrac. Lors de ma « conversion » au vrac je recherchais désespérément du blé. Nous en mangions régulièrement pour varier les céréales (comme dit la pub !). J’ai vu cette céréale dans les distributeurs de vrac. Sur ce même produit en sac était  indiqué « le blé des gaulois ». J’ai donc acheté et testé .Je trouve ça a bien plus intéressant que le blé. Lorsqu’on le prend semi complet, l’enveloppe croque sous la dent et la graine à l’intérieure est fondante. Temps de cuisson environ 20min. Les enfants adorent !!!
Ce n’est pas de la grande gastronomie 3 étoiles, mais avec des produits de qualité, ce sera un beau moment à partager en famille …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *