pourquoi un jardin potager

Avec une belle surface (4000 m2), tout naturellement, l’idée d’un petit jardin potager est venue. En 2003, lorsque nous nous sommes installés, nous avons démarré avec 10 m2. J’y plantais quelques salades, une dizaine de pieds de tomates, des haricots à rames, des carottes et des fraises. Et c’était amplement suffisant car bêcher cette surface me
cassais le dos. Je ne voulais pas non plus avoir comme mon père, 600 m2 à entretenir …

En 2009, pour compléter le tout, nous nous sommes abonnés à une AMAP (Association pour le Maintien d’un Agriculture Paysanne). Ce fut une très riche expérience : beaucoup de rencontres, des échanges avec les producteurs locaux, un début de prise de conscience, mais surtout une éducation et la découverte de certains légumes (surtout d’hiver).

Acheter mes légumes en grande surface n’était plus une habitude. L’AMAP nous a permis d’apprendre à faire avec les légumes de saison.

Puis à l’hiver 2011, je suis tombée sur ce très beau livre :

le potager anti-crise de Rodolphe Grosléziat aux éditions Ulmer

Rodolphe
Grosléziat explique qu’en appliquant certaines méthodes de jardinage, il
arrive à faire manger sa famille de 5 en économisant près de 3000 euros par an
sans y passer toutes ses journées.

 

Comme je suis plutôt fainéante, j’ai été séduite par cette idée et m’y suis jetée : agrandissement du jardin potager,
apprentissage de techniques de culture …

Aujourd’hui, nous avons des légumes sans aucun traitement chimique, ils sont beaux et forcement meilleurs. Nous ne sommes pas tout à fait autonomes, l’hiver est un peu plus difficile, mais nous ne mangeons plus de tomates, courgettes, concombres en hiver, pour mieux en profiter à la belle saison.

Avoir un jardin potager n’est pas accessible à tous, j’en ai conscience.

Mais, même en ville, il peut y avoir des solutions : jardins partagés, jardins familiaux,… De plus en plus de projets de ce type existent… Ou tout simplement une jardinière sur un balcon pour y grappiller quelques tomates cerises. Bon jardinage !

Une réponse à “pourquoi un jardin potager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *