s’organiser : les courses – astuces 2

2 – et les produits frais alors ???
J’achète des colis de viandes que je prends dans un magasin local : viande de bonne qualité (bio, là aussi) et moins chère qu’au détail. Je la congèle et je n’ai plus qu’à la décongeler en fonction de nos besoins. La commande se fait par téléphone et le retrait à l’occasion d’une visite dans le magasin. Et là, j’ai découvert le goût de la vraie viande. Je connaissais déjà les bons légumes du jardin, j’ai été élevé à ça : merci papa. Mais la viande … La bonne viande de bœuf, élevée avec amour et avec le temps.  Elle a un goût incomparable. Pas besoin, forcément, de faire appel à un agriculteur bio. Un bon boucher peut vous trouver un bonne viande : j’ai beaucoup plus de doute sur la grande distribution.
Pour les légumes, c’est dans le potager. Depuis 2012, j’ai agrandi le potager, dans le but d’être autonome. C’est possible, Rodolphe Groléziat l’a prouvé. Et surtout, c’est très économique. Autonome, nous ne le sommes pas vraiment, mais presque. Les fruits et le complément de légumes (lorsque le potager n’est plus assez généreux), je les prends donc dans mon magasin bio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *