bilan du troc

Pour la première fois, je participais à un troc aux plantes.
Je fais partie de l’association qui l’organisait : ceci explique cela

En voici quelques photos :

 

tomates
fraisiers

 

des hôtels à insectes
hôtels, plants de salades, de choux et tomates …
un peu de lecture
Quels intérêts pour participer à un troc aux plantes :
Bien sur financier, il ne faut pas se le cacher. J’y ai apporté des plans, des boutures, des semis spontanés : ce que mon jardin m’avait offert tout naturellement et gratuitement. Et je suis reparti avec le double, je pense, pour une valeur à la louche d’une cinquantaine d’euros : plants de légumes, de vivaces, de plantes aromatiques et quelques graines …
Mais surtout, j’ai passé une très chouette matinée à la rencontre d’autres jardiniers. Échanges, astuces, convivialité, fou-rires, plaisirs de partager et de se rencontrer et ça, ça n’a pas de prix !!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *