rencontre avec Béa Johnson #2

Mercredi dernier (1er avril), nous étions un grand nombre pour voir Béa Johnson : 300 !

C’était une 2eme pour moi, car j’avais déjà vu Béa Johnson lors de sa conférence l’année dernière à Rennes. Mais quand

on aime, on ne compte pas …

La journée a commencé pour moi dès 16 h. Le groupe zéro déchet Nantes avait organisé un atelier compost, car le compostage est un des piliers de la démarche zéro déchet. En effet, 30% de nos poubelles sont constitués de déchets biodégradables. Utiliser un compost réduit donc de 30% la poubelle, ça vaut le coup, et qui plus est, cela permet de rendre à la terre les richesses qu’on lui a prélevées.

Ensuite la conférence a commencé à 19h30 par la présentation de Aire 38 qui nous accueillait et du collectif nantais Zéro déchet=100% ressources qui organisait cet événement.

Alors d’abord le lieu : aire 38 se trouve au 38 rue Gustave Roch à Nantes. Il s’agit d’un grand hangar peuplé de drôles de bêtes issues de l’assemblage d’objets n’ayant rien à voir entre eux mais tellement beaux ensembles … , de roulottes, caravanes, bus …  détournés en scène, bar ou loges. Bref, c’est le royaume du détournement d’objets, de la récup qui donne à ce lieu une très belle poésie. Vous le devinerez je suis tombé en amour … Si vous avez l’occasion, parcourez-le, visitez-le, ça vaut vraiment le détour …

L’organisateur : le collectif nantais Zéro déchet=100% ressources qui a pour ambition de transformer nos déchets en 100 % ressources à l’orée de 2030. Projet ambitieux, me direz vous ? possible, je le pense et cette soirée en est la preuve.

La soirée a débuté avec l’intervention, de plusieurs acteurs sur Nantes qui de part leur action participe à ce grand défi de réduire nos déchets :

– Du compostage :

– De l’achat en vrac :

– Du réemploi :

– Des moments d’échanges :

– du zéro déchet :

Ce que je retiens de cette première partie est simplement le fait que tout est en place. Il ne nous manque plus que le mode d’emploi, la motivation.

Et le mode d’emploi, c’est Béa qui le donne … Elle nous a expliqué la méthode des 5 R comme elle sait si bien le faire : avec simplicité, avec humour (j’adore ses anecdotes comme les cheveux à la vinaigrette et la mousse pour les toilettes …). Personnellement, je n’ai pas appris beaucoup plus de choses que l’année dernière. Mais vraiment, je conseille à tout ceux qui ont l’opportunité d’assister à l’une de ces conférences : on en sort pleins d’entrain, de motivation et d’envie. Ce qui est nécessaire pour ce type de démarche.

Mais pour moi, le moment, le plus fort a été ensuite : lorsqu’à mon tour je suis montée sur scène pour montrer qu’à Nantes il était possible d’adapter cette méthodologie. J’ai eu l’occasion de répondre à une question du public. Ce qui m’a donné la possibilité d’expliquer comment je m’organisais pour mes achats et aussi d’échanger avec Béa Johnson.

 

Qu’en ai-je retenu ?

Cette participation, les échanges en soirée, les commentaires et encouragements ici ou sur la page facebook me font comprendre que ce blog a sa raison d’être, que j’ai probablement intéressé et peut être influencé certains. Cela me donne une grande responsabilité, mais également, l’envie de poursuivre, de témoigner et UNE PATATE d’ENFER !! (oups je me lâche …)

 

2 réponses à “rencontre avec Béa Johnson #2

  1. Rooo, ça fait du bien ça. Merci beaucoup Folie verte … (j'aime bien ton blog également …)

  2. Bravo Claire !! Ton implication est touchante, vraiment !! On sent la sincérité et l'engagement au travers de ton blog, pas juste un phénomène de mode qui te passerai par la tête, mais une réelle implication que je partage grandement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *