La rentrée 2015 !

Et oui la rentrée déjà ! Fini la plage, la montagne, ou la campagne !

Alors, je ne sais pas pour vous, mais faire les achats des fournitures scolaires pour les enfants dès le mois de juillet me mets un peu le bourdon. Donc je m’y prends souvent au dernier moment !

Cette année, nouveauté pour moi ! ce n’est pas une, mais 2 listes que je vais devoir « gérer ». Et oui, ma deuxième rentre en CP. Petit coup de blues pour moi …

Donc me voici jeudi, avec mes 2 listes de fournitures à la recherche des perles rares. Tous ceux qui ont déjà fait les courses de fournitures comprennent de suite de quoi je parle : les copies doubles à petits carreaux, grand format 24X32, de couleurs … bientôt, il y aura la marque …  Non j’exagère.

Alors vous m’imaginez dans une grande surface, avec mes 2 listes et la cohue !! Non ce serait mal me connaitre !

Comme l’année dernière, je suis allée dans une papeterie, à la recherche de produits,  non sur-emballés bien sûr.

Cette année, je suis allée à la SADEL, magasin de la région bien connu des enseignants et accessible à tous. Je vous en ai déjà parlé : j’y ai acheté mon stylo plume, certains de mes cadeaux de noël ou d’anniversaire.

Cette année, quelle chance, pas de cartable à acheter ! Ceux de l’année dernière ont tenu le coup. Ils reprennent donc du service !

Pour le reste, j’ai systématiquement pris l’objet le moins emballé, voir sans emballage et acheté le juste nombre. C’est l’intérêt de ces papeteries. On y trouve des stylos, des gommes, des feutres, des tailles crayon … à l’unité.

Et donc voici ce que cela donne une fois déballé :

Soit 32 g de plastique, 4 feuilles imprimées d’un seule coté (qui serviront donc de brouillon) et 2 cartonnettes recyclables.

Qu’est ce que je n’ai pas trouvé sans emballage : l’emballage des fameuses copies doubles ou simples à petits ou grands carreaux blanches ou colorées … (et oui, cette année on a eu droit à la couleur !), d’une clé USB (vive la techno !), d’une ardoise blanche (pour le CP).

 

Ce que je n’ai pas aimer acheter (et semble t-il indispensable) :

 

Le marqueur effaçable à sec et son acolyte l’ardoise blanche. Ca ne dure jamais ces choses là. Je n’ai pas trouvé de marqueurs rechargeables. Car je sais qu’il en existe.

Le tube de colle blanche. Comme le marqueur, ça ne dure pas très longtemps. Cela dure si peu de temps que pour ma fille, il nous était demandé 4 tubes pour la réserve !  Il me semble qu’il existe d’autre type de colles qui pourrait être utilisées en classe et partageables.

Ce que j’ai recherché :

 

une paire de ciseau, toute nue,

des crayons de bois vraiment en bois et dans un contenant recyclable

un rouleau de scotch (demandé) dans un contenant recyclable

des crayons effaçables, souhaités par mon grand, avec leurs recharges,

 

 

Et la petite surprise du jour (découverte au moment de prendre ces photos, sinon, ce dit objet serait allé dans la première liste)

des surligneurs rechargeables. Je vais mené mon enquête, à la recherche des recharges …

 

 

Alors, évidemment, aller dans une papeterie m’a permis d’acheter avec peu d’emballage. Mais un autre avantage m’a sauté aux yeux cette année.

Pour des raisons d’organisation, j’y suis allée avec la petite dernière, 4 ans. Pure folie, me direz vous. J’avoue que j’y suis allée la mort dans l’âme. Imaginez-vous être à la recherche des dites « copies doubles, à grands carreaux … » (je vous épargne, du reste) avec une petite fille de 4 ans qui hurle, cours dans les rayons, et a subitement envie de faire pipi … (là, je vois vos yeux de connaisseurs !) …

Et bien, non. Et je suis la première étonnée. J’y vois trois raisons :

1 – J’étais très sereine. Malgré le monde présent. Dès que je ne trouvais pas quelque chose, il y avait une personne pour m’indiquer l’endroit. Le choix n’était pas faramineux, mais suffisant (et donc pas d’hésitation). Ce qui fait que je n’y suis pas resté si longtemps que ça.

2 – Il y avait un calme olympien ! pas de cohue, de bruit de chariot, de musique stridente, et comme, on le dit les enfants sont des éponges … Ma fille était donc calme (ce qui est un exploit).

3 – le lieu est à taille humaine. Ma fille ne s’est donc pas perdue dans les rayons, a pu consulter quelques livres tout en m’ayant à l’œil …

Je peux presque dire que ce fût agréable ! si si…

Ensuite, pour les achats,  comment faire mieux ?

– acheter en resourcerie, aurait été une très bonne solution. J’y aurais peut être trouvé l’ardoise. Par contre je doute pouvoir y  trouver des feuilles sans emballage.

– trouver des paquets de feuilles emballées dans de la cartonnette. Et, ça, je suis sûr que c’est possible. Il n’y en avait pas dans ce magasin et j’avoue, ne pas avoir le courage, d’en faire plusieurs. Ceci dit, je me demande si, ce à quoi je pense, n’est pas emballé dans un film plastique.

– et la clé USB … ça, pas de solution …

Et pour toi, elle se passe comment la rentrée ?

12 réponses à “La rentrée 2015 !

  1. bonjour,

    pour remplacer les véléda pour les ardoises, il y a les crayons Woody 3 en 1 de chez stabilo, il sont effaçables avec un chiffon humide, ils ont tenu toute la scolarité des mes enfants, ils faut les tailler de temps en temps. Certaines maîtresses n'aimaient pas trop mais tant pis; il n'y a pas d'odeur en plus. On les trouve souvent à l'unité dans les papeteries mais ils ont emballés dans un plastique; Il faut penser à prendre le gros taille crayon qui va avec.

  2. bonjour,

    pour remplacer les véléda pour les ardoises, il y a les crayons Woody 3 en 1 de chez stabilo, il sont effaçables avec un chiffon humide, ils ont tenu toute la scolarité des mes enfants, ils faut les tailler de temps en temps. Certaines maîtresses n'aimaient pas trop mais tant pis; il n'y a pas d'odeur en plus. On les trouve souvent à l'unité dans les papeteries mais ils ont emballés dans un plastique; Il faut penser à prendre le gros taille crayon qui va avec.

  3. Bonjour,
    "de mon temps", en papeterie, les feuilles étaient vendues en "boîte carton", non sur-emballées. Évidemment, les grandes surfaces n'ont pas le choix, tout le monde viderait les pochettes, mais ça m'étonne que ça ne soit plus comme ça chez les petits détaillants !

  4. Au Québec il y a effectivement la marque d'inscrite sur la liste en plus spécifié un cahier de tel marque bleu, un jaune et un rose.. Évidemment l'enfant, lui, aurait voulu un vert. Même chose pour les crayons ce doit être une marque prédéterminé, sinon combat avec la maîtresse assurée. Dommage pour le libre-arbitre et les dépotoirs, eux, se remplissent à vu d'oeil puisque c'est rarement (que dis-je, jamais) l'objet le moins emballés du lot et surtout pas la même marque l'an passé au cas ou nous prendrais l'envie folle d'utiliser 2ans la même étui à crayon. Vive la surconsommation scolaire.

    • C'est pas vrai ! on en est pas là et je pense que cela aurait du mal à passer en France. Il me semble incroyable d'imposer une marque. Il y a un problème de coût, mais aussi d'indépendance : pourquoi favoriser une marque plutôt qu'une autre …

  5. Bonjour voici un lien qui pourrait peut être vois intéresser ..,soit il faut commander donc déchets avec l envoi mais peut être peut on les trouver en magasin..,

    http://www.toutallantvert.com/marqueur-ecologique-effacable-pour-tableau-blanc-rechargeable-p-1120.html#ProductInfoDetails

    • Effectivement, je connais les marqueurs effaçables rechargeables. La difficulté est de les trouver près de chez moi, chez un détaillant. Mais j'avance, pour les surligneurs, ce week end, j'ai fait remarquer à une employée d'une papeterie près de chez moi, que les surligneurs qu'elle vendait sont rechargeables. Et après recherche dans le catalogue de son fournisseur qu'elle pouvait en avoir …

  6. Dur la rentrée. .. j'ai déjà fait le tri des affaires de l'an dernier, et il reste plein de cahier avec seulement quelques pages d'écrites…. du coup feuilles arrachées et réutilisation possible. Ensuite Je n'ai pour le moment acheté que la trousse et quelques crayon, pour nous pas de liste avant la rentrée. … je trouve de toute façon inadmissible les listes, surtout à partir du college. .. parfois j'arrive à un compromis, parfois non. ..

    • Pour les listes, je suis d'accord avec toi. Les enfants en France n'ont pas beaucoup d'autonomie. Je te félicite si tu arrives à négocier avec les enseignants. Ceci dit, je trouve qu'ils ont fait beaucoup de progrès par rapport à mon époque. Mais à mon avis, un seul classeur, avec des intercalaires devraient suffire !

  7. Comme toi, j'évite maintenant les emballages quand c'est possible.
    Cette année, mes filles ont choisi leurs stylos plume en librairie et je leurs ai bien précisé que je n'en voulais pas en plastique. Ils m'ont coûté beaucoup plus chers que ceux des grandes surfaces mais je suis sûre qu'ils dureront beaucoup plus longtemps.
    Sinon, à la maison, je n'ai jamais acheté de produits de grande marque si bien qu'elles n'en réclament jamais 😀

    Pour les cartables, je te recommande la marque EASTPAK. Leurs sacs sont au moins 2 fois plus chers que ceux des grandes surfaces mais ils sont très solides et surtout, ils sont garantis 30 ans donc plus de sacs à la poubelle comme c'est souvent le cas à la fin de chaque année scolaire !
    Ma fille de 21 ans a le sien depuis le collège et il n'a pas bougé. Celui de ma fille de 16 ans a une fermeture de cassée et il sera réparée prochainement gratuitement par Eastpak 😀
    Donc, au bout de quelques années, ça fait de belles économies et beaucoup de déchets en moins 😀
    Bonne journée.

    • bonjour,
      Bonjour,

      Je ne connais pas cette marque. Je suis donc allée faire un tour sur leur site. Tu les achètes où ? en magasin ou sur le net ? et lorsqu'il y a besoin d'une réparation, tu fais comment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *