choisir ses graines

Comment choisir ses graines pour le potager ? Il y a tellement de fournisseurs que le choix est difficile. Jusqu’à cette année, j’allais tout simplement à la jardinerie du coin. Je leur laissais donc le travail de sélection, pour me retrouver avec des propositions très classiques et des grainetiers que l’on trouve partout.

Les graines bio commencent à apparaitre dans ce type de magasin, mais jusqu’il y a peu je n’en voyais pas l’intérêt. Ce qui m’importait le plus était la façon dont j’allais la faire pousser, sans produits chimiques. Et puis lors du dernier désencombrement, en automne, j’ai traqué les emballages qui nous restait et fait un grand nettoyage dans le jardin. J’ai retrouvé des bouts de sachets de graines dans mes plates bandes et n’en était pas très fière. J’avais appliqué à ma maison des principes que j’avais oublié au jardin. Peu cohérent tout ça. Je me suis donc attelé à la tâche de faire un potager zéro déchet ou en tout cas en voie de …

Donc quels ont été mes critères pour choisir mes graines cette année :

1  J’ai choisi des graines bio

Lorsque je fais mes achats alimentaires je choisi, autant que possible, des produits bio. Par cet acte d’achat, j’encourage une agriculture respectueuse de l’environnement et des hommes. Les produits sont le plus souvent possible locaux. De plus étant moins poussés les fruits et légumes sont de meilleurs qualités gustatives et nutritionnelles (ce n’est pas moi qui le dit, c’est l‘INRA, Institut National de Recherche Agronomique).

J’applique ce principe simple à mes graines : des graines donc de meilleurs qualités pour des plans plus résistants et plus forts. (si ils sont bien soignés par le jardinier évidemment, la graine ne fait pas tout !)

2 emballage papier

Dans la démarche zéro déchet, il me fallait trouver une solution autre que les sachets de graines classiques avec un emballage hermétique (composé de couche de papier, aluminium et plastique, rien que ça). Ces sachets ont l’avantage de mieux conserver les graines, mais malheureusement ils ne sont ni recyclables, ni compostables, pour preuve les morceaux, trouvés dans le jardin.

L’idéal serait de trouver des graines en vrac, évidemment. Mais il en existe peu. Parfois on peut trouver des bulbes (fleurs ou oignons et compagnies) ou des tubercules comme les pommes de  terre. Mais cela reste très rare …

La chance pour moi, c’est que choisir des graines bio, c’est aussi choisir un emballage en papier Kraft et donc recyclable/compostable.

3  local

J’ai recherché un grainetier le plus proche de mon domicile pour réduire l’impact lié au transport, mais surtout pour m’assurer que les conditions de culture des plantes mères soient les plus proches de mon climat. Dans le simple but que les graines ainsi produisent soient adaptés à mon climat.

4 les avis de jardinier

potager durable
tous au potager
un jardin bio

Chacun a son avis et c’est un peu difficile. Mais en couplant ces différents critères le choix ne fut pas trop difficile.

Vous pourrez trouvez vos graines en magasins bio ou non et par correspondance. Je ne connais pas toutes les marques mais en voici quelques unes :

biau germe (47360 Montpezat – Lot et Garonne)
germinance  (49150 Baugé en Anjou – Maine et Loire)
la ferme de Sainte marthe (que vous trouverez en jardinerie) ( 49 Brain sur l’Authion – Maine et Loire)
kokopelli (que vous trouvez en magasin bio) avec différents producteurs
semaille avec plusieurs producteurs (plutôt nord de la France, Belgique, Allemagne)
graines del Païs ( 11 Bellegarde du Razès – Aude )

 

Bon semis !

 

8 réponses à “choisir ses graines

  1. par chez moi, dans le poitou, nous avons "les incroyables comestibles", ils ont leurs graines de chez Kokopeli et de biau Germe ainsi que leur propres semence bio .

    Je récupére mes graines (5/6 graines seulement de chaque) gratuitement au cours de Gratiféria ( genre vide-grenier mais gratuit!! ) .

    Sur les graines que je plante, je garde toujours 1 ou 2 pieds que je laisse monter en graines pour les récupérer pour mes plantations de l'année suivante et en ramener pour d'autres personnes aux Gratiférias.

    Je conserve mes graines dans du papier journal (que je récupére à mon travail), au sec et à l'abri de la lumiére .

    Un dernier petit mot, pour dire que j'adore ton blog, continue !!

    • Quelle chance d'habiter dans le Poitou. j'adore cette région. Quelle chance également de pouvoir avoir des graines gratuitement.

      Je vais également cette année conserver mes graines : tomates, poivrons, cucurbitacées, haricots petit-pois sont les plus faciles. Poireaux et panais, j'ai des plans qui ont poussés tous seuls (ou presque) : je vais garder les graines qui seront bien adaptées à mon sol. Cette années je vais tenter les légumes racines (navets, betteraves : ce sont des bisanuels, il va falloir leur trouver une place …). J'adore ces expériences !

      Et c'est sans oublier les fleur qui chez nous poussent toutes seules : je les laissent faire, elles germent où elles sont et je les repiquent ensuite.

      Un dernier petit mot : Merci beaucoup pour ces encouragements. Ça me touche toujours.

  2. Bonjour, je viens de vous découvrir (et de vous écrire) sur A Little Market et je commence juste à découvrir votre blog ! Ce premier article me ressemble déjà car j'ai acheté mes graines chez BiauGerme et Germinance. Et tout cela est en train de lever actuellement !
    Votre présentation c'est aussi tout moi alors je vais continuer de vous lire ! Merci !

  3. Bonjour,
    Personnellement et à la Ferme où je travaille, on commande aussi auprès d'Agrosemens (basé dans le Sud de la France) qui présente d'excellents résultats avec mes 1ers semis en Normandie. J'ai aussi commandé auprès de Sainte Marthe et de Biau Germe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *