Jardiner en période de canicule !

Ça n’a échappé à personne, il fait chaud. Alors qu’à tous ceux qui disent qu’il ne fait pas beau en Bretagne, venez ! Aujourd’hui, nous avons frôlé les 40° à l’ombre et pourtant le jardin à besoins de nous …

Alors voici quelques conseils pour affronter la canicule au jardin.

Quand jardiner ?

J’ai encore beaucoup de travail dans mon jardin. Il faut dire que ces dernières années, avec l’arrivée de mes 2 filles, je l’ai un peu négligé, focalisant sur le plus pressé. Aujourd’hui, j’ai envie de lui redonner un peu vie, tout en lui gardant l’allure champêtre qu’il y a gagné.

Désherbage de notre cours d’entrée, débroussaillage de nos parterres envahis de ronces, taille de petits arbustes et bien sur installation des plantes potagères. Que de travail en vue. Alors devant ce monticule de tâches, dimanche matin, je me suis jetée sur mes parterres. Affairée que j’étais je ne me suis pas rendu compte de l’heure qui passait et j’étais encore en plein soleil à midi. Ça a un peu chauffé !

En effet, si on pratique une activité sportive alors qu’il fait très chaud, le corps n’arrive plus à réguler la température et c’est le coup de chaud. Cela peut arriver à tout le monde. Pour ma part je me suis arrêtée à temps. Du coup il est préférable de jardiner à la fraîche, tôt le matin ou tard le soir !

Quand arroser ?

Ah ce dilemme, le matin ou le soir ? Avant ou après la grosse période de chaud de la journée ? Chacun de ces moments à ses avantages et ses inconvénients.

En temps normal, il peut ne pas être conseiller d’arroser le soir. Arroser peut mouiller les feuilles des plantes, ce qui peut favoriser le développement des maladies, comme le mildiou. En arrosant le soir, les plants restent humides toute la nuit.

Mais là, à près de 40° le mildiou et son ami l’oïdium ne sont pas prêts de se développer. Alors je préfère arroser le soir. C’est plus confortable pour moi et les plantes profitent plus longtemps de la fraîcheur. De plus, en cas d’arrosage le matin, on peut griller les feuilles avec l’eau (les gouttelettes font un effet de loupe).

 

Pailler le jardin

Comme je vous l’ai expliqué je paille mes bandes potagères toute l’année. En hiver pour protéger la terre de la battance de la pluie qui la tasse et en été pour préserver la fraîcheur. J’ai fait un bel arrosage hier et aujourd’hui à 18h, la terre est toujours humide sous la paille. Cela permet donc d’économiser l’eau si précieuse et d’éviter le stress hydrique pour les plantes (alternance de période de soif et de période humide).

Doit-on planter  ? et comment ?

On vous a offert des plants ou comme moi, vous avez pris un peu de retard dans vos plantations, peut-on donc les planter ?

En réalité ce n’est pas trop conseillé car transplanter un plant le stresse. Donc en période de sécheresse, à ce stress, s’ajoute le manque d’eau. Mais comme la météo annonce au moins 15 jours sans eau et que mes plants n’en peuvent plus d’être dans leur pot. J’ai tenté une plantation. Le mieux est de le faire le soir pour qu’ils puissent profiter de la relative fraîcheur de la nuit. Je l’ai bien arrosé et ce matin, après un autre arrosage,  je les ai couvert d’une cagette renversée pour leur faire ombrage. Pour l’instant cela semble tenir le coup.

J’ai également fait quelques semis. Je sè