interview Lezard au jardin

Il y a un an, lors d’une réunion au collectif permaculture 44, devenu depuis une association, j’ai rencontré Laura, une jeune fille pétillante de vie. Elle construit un lieu pédagogique autour du jardinage, Les lézards au jardin, qui m’a séduit de suite … Alors j’avais envie de vous en parler. J’ai retrouvé Laura et elle vous parle de son lieu, de sa philosophie et de la permaculture selon Les Lézards au jardin.

Qui sont les Lézards au Jardin ?

Les Lézards au Jardin c’est avant tout une philosophie, une vision de son monde et l’envie d’apporter sa pierre à l’édifice. C’est un projet naissant qui a pris forme peu à peu après de nombreuses rencontres, expériences, voyages. C’est une ouverture sur le monde et sur ce qu’elle a envie d’y apporter pour contribuer à sa sauvegarde et sa protection. C’est aussi l’envie de créer des emplois, d’être indépendant, de décider en collectif, de manière collégiale chaque décision, l’articulation de ce lieu de vie, de ce projet.

Chacun a droit à la parole, à faire des suggestions, à donner des idées, à partager, transmettre ses savoirs.

Notre souhait est de créer un lieu de vie où les gens de tout horizon se mêlent et s’entremêlent. L’envie de faire des choses ENSEMBLE en non pas chacun de son côté. Aucun intérêt et aucun épanouissement possible si on continue dans cette direction. En contribuant à ce projet on montre que c’est possible ! C’est possible d’appliquer des changements à son échelle, autour de soi. Si chacun fait un peu ça on a des chances de sortir de la sauce dans laquelle on est actuellement et de prétendre à une vie plus heureuse, apprécier le bonheur au fond de soi et non vouloir assouvir nos désirs immédiats. Plus de concret et de naturel plutôt que de l’éphémère et du superficiel.

 

Quels sont les objectifs des Lézards ?

L’association a pour but de sensibiliser et d’éduquer tout public (enfants, jeunes, adultes, personnes en situation de handicap, collectivités) à la richesse et à la fragilité de l’environnement, et donc de contribuer à sa préservation et sa protection.

Le projet éducatif s’inscrit dans les objectifs généraux de l’association :

• Former des citoyens concernés et responsables de leur environnement.
• Assurer des actions de formation, d’animation et d’information.
• Être un lieu d’échanges, d’expériences, d’expérimentations, de transmissions et de recherches pédagogiques sur la pratique de terrain.
• Favoriser des approches pluridisciplinaires passant par des méthodes actives.

Pour cela, l’association met en œuvre tous types d’actions à travers des activités éducatives comme le jardinage biologique, l’alimentation et l’expression artistique en milieu naturel. Elle intervient également au sein de toutes structures pour l’accompagnement de projets individuels ou collectifs et l’aide à la création de jardins.

Le projet éducatif s’articule sur quatre objectifs majeurs :

– FAVORISER L’EPANOUISSEMENT DE LA PERSONNE
– EDUQUER AU VIVRE ENSEMBLE
– EDUQUER L’HOMME À LA NATURE ET DANS LA NATURE
– EDUQUER AUX TERRITOIRES ET A L’ENVIRONNEMENT

Qu’est ce que la permaculture pour toi ?

La permaculture ?? Et bien ce sont des toilettes sèches, des buttes, des hippies et du jardinage de faignant. AH ah je blague bien sûr !

POUR MOI, je dis bien POUR MOI, je dirais que c’est depuis quelques années une appellation en vogue ! Et qui d’ailleurs m’agace un peu car j’ai l’impression que l’on ne jure que par ça en ce moment. Tout le monde en parle. La perma ce n’est pas QUE le jardin !  C’est un ensemble de choses : l’habitat, la communication, les humains, le jardinage… une manière d’imbriquer les choses de façon intelligente et durable.
C’est un mélange de plusieurs outils connus depuis très longtemps déjà pour certains et nouveaux, modernes, pour d’autres. Tout cela est adaptable ou pas selon son propre environnement et qui résulte après un constat, à une connaissance de ce qui nous entoure. C’est une question de bon sens, d’expériences, d’expérimentations et le fait d’appliquer une bonne logique.

Je pourrais marquer partout  « les Lézards au Jardin, jardin pédagogique en Permaculture » car c’est hyper en vogue. J’aime l’idée de me dire que nous sommes en perma mais que ce n’est pas notifié.  C’est un constat qui est fait simplement. Il suffit de remarquer que notre fonctionnement est de faire attention à tout ce qui nous entoure et que nous nous en inspirons des principes de la permaculture.

Je me forme aussi beaucoup et je découvre d’autres méthodes comme par exemple la méthode Herody, aussi très intéressante et n’allant pas forcément dans le sens de la permaculture. Je pense qu’il faut être ouvert et s’intéresser à tout ce qui existe et ensuite se faire son propre avis, faire ses choix. Il peut y avoir beaucoup d’avis controversé rien que dans le domaine du jardinage et il faut faire attention avec le manque d’informations et de connaissances. Il faut du temps, faire ses expériences.

Ce qui marche chez moi ne marchera pas forcément chez l’autre.

Où en sont les Lézards dans l’avancement du projet ?

Et bien on ne s’ennuie pas ! Beaucoup de belles choses se dessinent .

Nous investissons un deuxième jardin depuis cet été à la Chapelle sur Erdre au Jardin des Hespérides qui se situe à la Ferme Fruitière de la Hautière. Nous sommes fous !?? A vrai dire, on a peur de s’ennuyer avec un seul jardin 😉

Le prochain chantier participatif aura donc lieu aux Hespérides, dimanche 1er octobre pour embellir le lieu et le préparer au mieux.

 

Sinon, nous allons à la rentrée de septembre travailler avec les écoles de Nantes en partenariat avec Sequoia et avec la commune de Carquefou. C’est donc aux Hespérides que nous accueillerons le public scolaire.

Le jardin de Mouline servira à accueillir d’autres publics et plein d’autres projets. Mais un peu de suspense, je ne peux pas tout dévoiler maintenant 😉

Quels sont aujourd’hui les besoins des Lézards ?

Les besoins des Lézards sont toujours de façon régulière une aide matérielle pour du bois, de la visserie, des outils etc.. Nous sommes aussi preneurs de bricoleurs, artistes, personnes bénévoles motivées pour faire partie de l’aventure et s’engager à nos côtés pour faire vivre le lieu, les différents projets.
Nous rechercherons un service civique début 2018 et avons prévu de prendre des stagiaires (BPJEPS et autres ). Il y a tellement de choses à faire, tant de choses à créer que pour développer et créer de nouveaux projets c’est un véritable terrain de jeux ! Je trouve aussi intéressant d’apprendre, de transmettre et d’échanger avec d’autres personnes.

Alors n’hésitez pas, si vous voulez donner un petit coup de main, bricoler, jardiner, échanger, contactez les Lézards au jardin … Des lézards qui ne lézardent pas tant que ça !

page facebook et site internet

Les lézards au jardin c’est donc 2 jardins :

– Chemin du courbet
quartier Mouline
La Chapelle sur erdre

– Jardin des Hespérides  La Hautière
La Chapelle sur erdre

Connais-tu un jardin pédagogique près de chez dont tu aimerais parler …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *