Un menu végétarien, sans gluten et zéro déchet pour 50 personnes

Un menu pour 50 personnes. Le défi est de parvenir à réaliser un buffet fait maison en une journée et demi (jeudi soir et vendredi) afin de pouvoir profiter de mes invités sereinement sans avoir à préparer quoi que ce soit le jour J. J’avoue, ce n’est pas de la grande cuisine. Pas de petits fours sophistiqués, pas de dessert tarabiscotés, juste une cuisine simple et je crois savoureuse …

L’autre défi était d’adapter mes recettes aux besoins de mes convives. L’idée était de faire un buffet accessible à tous, sans stigmatisation. J’ai donc réalisé un buffet végétarien, sans gluten (dans sa grande majorité). Faire sans gluten a été plus facile que je ne le pensais et m’a obligé à voir mes recettes autrement, habitude que j’ai gardé. Aujourd’hui, bien que je cuisine encore avec de la farine de blé, je la mélange systématiquement avec une autre farine (au moins).

Apéritif
Buffet de salades
  • salade mexicaine : Riz, haricots rouges, maïs, poivrons rouge
  • salade de quinoa : quinoa, courgettes en petit cube, poivron rouge te jaune, tomate comté
  • taboulé : semoule, tomate, concombre, poivrons, oignons (pas sans gluten mais c’est ma salade préférée)
  • salade de pommes de terre-tomates-oeufs
  • salade de crudités (concombres, tomates/féta, carottes)
des cakes salés

Pour caler un peu tout le monde les cakes salés sont idéaux. Et là était vraiment le défi ! En effet, je ne travaille en cuisine qu’avec de la farine de blé. J’ai trouvé plein de renseignements sur la cuisine sans gluten sur le site de Victoria et notamment cet article sur le choix des farines. A partir de ses conseils je me suis réalisée une recette de base de cake sans gluten que j’ai agrémenté de garniture différente.

Un buffet de desserts (des proportions x3 pour chacune des recettes)

Les plats utilisés sont des demi-gastro en inox prêtés par une amie. Elle les a acheté dans un grand magasin suédois.

Bilan de cette journée
  • Une robe de mariée réutilisée ! Je n’en croyais pas mon miroir
  • Une ambiance folle … (belle maman a même fait du trampoline et moi également avec ma robe de mariée)
  • Un repas quasiment sans gluten (j’ai acheté des petits pains chez le boulanger. En faite, j’aurais pu m’en passer … Ah ce fameux « au cas où « ! et il y avait le taboulé dont je ne peux m’en passer)
  • un repas végétarien qui a plu a tout le monde (incroyable, connaissant certains)
  • et question déchet ? tout le monde a joué le jeu des cadeaux sans emballage. Des bonbons pour les enfants ont tout de même été distribué malgré mes recommandations. Mais les emballages ne sont pas restés chez moi. Voilà une chose qui me questionne toujours. Pourquoi tant de bonbons ? Le seul déchet que j’ai pris en charge et auquel je n’avais absolument pas pensé : les mégots de cigarettes. Je ne fume pas et cela m’a vraiment échappé. Ceci dit il n’y a, je pense, pas de solutions, à part annoncer « une fête non fumeurs ». Mais, je pense que c’est vraiment abuser. Comme je le dis souvent, le zéro déchet ne doit pas être source de fâcheries. Cela a représenté environ 100 ml de déchets. Il y a peu de fumeurs dans mon entourage.

Mais surtout c e que j’en retiens est d’avoir passé un excellent moment (un de mes meilleurs souvenirs) : être totalement disponible pour profiter de chacun, avoir su faire respecter mes convictions et avoir, à nouveau, sensibiliser au zéro déchet tout en respectant chacun. Voilà de bons moments. Être plutôt qu’avoir.

Cet article est réalisé dans le cadre d’une suite d’articles sur l’organisation de ce bel événement familiale. Vous retrouverez tous les liens en retournant au premier article.

Astuces :

Voici la liste des farines sans gluten que je trouve en vrac : farine de maïs, farine de riz, farine de sarrasin, arrow root et des fécules (pomme de terre, maïs). Pour remplacer la farine de blé, je fonctionne ainsi : 1/3 de fécule, 2/ de farines mélangées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *