Pourquoi je ne massacre plus les bestioles sans savoir !

 La larve de syrphe

L’année dernière, en plein été, je faisais un peut de jardinage dans mon potager. La tête penchée sur les plate-bandes, je grattais la terre pour en extirper les quelques herbes non-désirées. Tout d’un coup mon regard se porta sur un espèce de truc collé sur une feuille de tomate.

Ma première réaction fût le dégoût ! ce truc me faisait penser à une minuscule sangsue transparente dont on voyait les tripes au travers de la peau. Beurk !!

Ma seconde réaction fût de vouloir l’écraser : on ne sait jamais, c’est peut être nocif !

Puis, juste à temps, je me ravise et retourne dans mes pénates pour me jeter sur mon ordinateur. Je tapa dans le moteur de recherche : « larve transparente » pour trouver ça :

Ça lui ressemblait bien et quelle fût donc ma surprise de comprendre qu’il s’agissait de larve de syrphidae (Syrphe), l’un des plus gros dévoreur de pucerons !!!

Alors depuis, avant de faire quoi que ce soit, j’y réfléchi à trois fois !

l’habitant de l’hôtel est démasqué !!

Je pense à une osmie, et vous ??

hôtel habité …

Belle surprise aujourd’hui : l’hôtel à insecte est occupé !!

Quelques jours après l’avoir installé,avec un ami jardinier, j’avais remarqué qu’un des tiges de bambou était bouchée par de la terre, mais étais-ce pendant la construction ? J’avais un doute.

Là plus de doute possible, aujourd’hui, alors que je gratouillais dans la terre, j’ai vu un insecte hyménoptère venir visiter une autre tige de bambou. J’essayerai de vous le prendre en photo …

Probablement un abeille solitaire, mais laquelle ???