une crème dessert maison pour laquelle on se lève !

Cette crème m’a fait découvrir que j’achetais en grande surface des desserts, alors que j’avais tout le nécessaire dans mes placards.

Après quelques essais plus ou moins fructueux pour rendre ma recette de base zéro déchet, la voici enfin pour vous :

 

Ingrédients :

1 litre de lait entier
60 g de chocolat noir pâtissier de préférence en palet
30 g de cacao amer
80 g de sucre semoule
50 g de fécule de pomme de terre

recette :
 

  • Dans un grand saladier mélanger tous les ingrédients secs en poudre ( sucre, cacao, fécule),
  • Si le chocolat est en tablette, le réduire en poudre/copeaux (je le fais avec un couteau),
  • Ajouter progressivement le lait en mélangeant bien pour éviter les grumeaux,
  • versez le tout dans une casserole, et mettre à cuire, sur feu doux tout en remuant,
  • Ajoutez le chocolat pâtissier,
  • La crème va épaissir et prendre la consistance de crème anglaise,
  • Verser dans un grand saladier (vous pouvez reprendre celui pris précédemment) et laisser refroidir à l’ai libre.
  • remuer régulièrement pour éviter la formation d’une peau,
  • mettre ensuite au frais

Attention la crème épaissie en refroidissant.

 

Bonne dégustation !

Astuces Zéro déchet :

Tous les ingrédients peuvent se trouver en vrac ou en emballage recyclable.

Pour l’épaississant, j’ai choisi la fécule de pomme de terre, car c’est le seul épaississant que je trouve, en grande surface, en emballage cartonné sans le sachet plastique. Celui que j’ai trouvé est de la marque Tipiak.

Mais vous pouvez faire aussi cette recette avec  :

– de la fécule de maïs (40g) : je ne la trouve pas en vrac et, je ne la trouve qu’en double emballage (sous sachet plastifié dans un paquet cartonnette),

– de la farine de riz blanche (60 g) : la texture est cependant plus granuleuse. Nous nous en sommes contentés jusqu’à ce que je trouve de la fécule de pomme de terre en emballage 100% recyclable.

– à tester : la fécule de manioc … je vous en dirais plus bientôt.

Dans tous les cas, si vous voulez essayer d’autres épaississants,  les proportions peuvent varier. Je vous conseille donc de faire un essai avec 40g et d’ajuster, lors d’une préparation suivante, en fonction de la texture recherchée.

Si vous ne trouvez pas de cacao amer en vrac. Vous pouvez n’utiliser que du chocolat pâtissier : dans ce cas il faudra augmenter les proportions : 100 g pour 1 litre de lait. Le goût sera moins prononcé.

 

Galettes de pommes de terre

Aujourd’hui c’est jeudi et le jeudi c’est restes du frigo ou pommes de terre.

Comme il n’y avait pas de reste on a fait des pommes de terre et cette recette qui fait l’unanimité ici (et ça c’est pas tous les jours) !

 

La mousse au chocolat du dimanche

Cela fait bien longtemps que nous n’avons pas mangé à la maison de mousse au chocolat industrielle ( 4 ans vraisemblablement). Ce délicieux dessert est maintenant réservé au dimanche.

J’ai voulu lui redonner à la maison ses lettres de noblesse. En effet l’agro alimentaire, convaincue que nous voulons de l’extraordinaire tous les jours, s’ingénie à nous concocter des desserts à avaler vite fait. Et on a vu fleurir depuis quelques années des desserts qui auparavant étaient plutôt réservés à la restauration ou à la bonne cuisine familiale comme : le baba au rhum, les crèmes brûlées, les iles flottantes, les marquises … et la mousse au chocolat !

Dans un mode de vie zéro déchet, ces desserts industriels ne sont pas accessibles, mais c’est vraiment pas domage !

Et quand on y réfléchie bien, une bonne mousse au chocolat, ce n’est pas difficile à faire ! Et ce n’est pas non plus le regard pétillant de mes enfants à l’idée de la dévorer qui me fera changer d’avis !

 

La renverse de pommes

J’aime beaucoup ce gâteau et pour 2 raisons : C’est un gâteau de mon enfance et il peut s’adapter aux saisons …

 

des petits pains au lait

Et pour mettre ces tartinades (tzaziki, pois chiche et fânes de radis, tapenade, féta et tomates confites, lentilles corail), quoi de mieux que des petits pains au lait …

 

Tartinade de Féta, tomates confites et basilic.

Une petite invention de ma part, lancée dans un défi apéro zéro déchet :

Tartinade de lentilles corail et tomates confites

J’utilise les lentilles corail souvent en poêlée. Je suis ravie d’avoir trouvé cette recette :