voyager léger

Je suis partie 3 jours voir ma môman. Ca fait du bien de retourner un peu dans ses jupons.

Je vous présente donc ma valise de voyage ou plutôt mon vanity de voyage !

la question des serviettes de bain.

Combien de serviettes de bain ou de toilettes avez vous par personne ? Et combien en avez vous réellement besoin ?
zéro déchet

bilan du désencombrement

Après 15 jours de rangements et de tris (parmi d’autres activités, je vous rassure), il est temps de faire un bilan.

– une remorque peine (donc 1 m3) : la moitié de cartons, l’autre moitié d’objets diverses inutilisables
– environ 600 litres de vêtements donnés

Conclusion :

– c’est dingue ce qu’on accumule lorsqu’on ne fait pas attention (et encore, nous ne sommes pas ces familles qui ne jettent rien ou qui collectionnent !)

– Cette fois-ci une bonne moitié retourne dans le circuit et ça c’est bien (carton, vêtements).

Depuis le début de l’année, c’est 2,6 m3 de désencombrement…

Alors ne pensez pas que nous avons ré-accumulé depuis la première opération « désencombrement ». C’est juste que les choses avancent et murissent.

Par exemple , parmi les 600 l de vêtements, il y avait les 2 valises que j’avais mis de coté lors du tri précédent. Au cas où je les vendrais, au cas où je me serais trompée … Après 3 mois, je me suis dit qu’il était temps de m’en débarrassé et de les donner au relai pour qu’ils puissent être plus utiles que stockés dans mes valises !

le désencombrement : aller plus loin

J’ai trouvé ce dossier sur internet. Je le trouve très complet et permet de comprendre l’intérêt de désencombrer et comment se lancer.

Bonne lecture.

Le désencombrement
Dossier réalisé par Claire/Kalispera

désencombrer : acte 2

Comme je l’avais promis : une autre action désencombrement de la maison. On a pas encore rempli la remorque, mais avec un peu de persuasion, on y arrivera.

Si je parle de la remorque : c’est que ce sont des objets qui partirons à la déchèterie et donc enfouis pour la pluspart.

Mais tous n’irons pas dans la remorque : il existe un certain nombre de site permettant de se débarrasser de nos objets :

1 – Pour la vente : Le plus connu est www.leboncoin.fr. on peut y mettre des objets à vendre d’occas. Il a détronné ebay qui marche bien aussi. Et tous les sites de petites annonces.

Je m’en sers régulièrement pour la vente, mais aussi pour l’achat. Par exemple, je viens de vendre ma poussette double pour 80 euros et je viens d’acheter des vêtements pour ma plus grande pour 85 euros…

Mais là je pense que je ne vous apprend rien …

2 – et le don alors, y avez vous pensé ? Je trouve, ces derniers temps, que la vente sur le boncoin marche moins bien ou en tout cas que les prix y sont de plus en plus bas. Donc passer 15 min pour rédiger une annonce, prendre une photo pour un objet que l’on va même pas vendre à 5 euros, est-ce interressant ? Et je ne parle pas des objets qui sont utilisables mais non vendables car démodés, déparaillés, … Mais pourtant il y a des personnes qui pourrais les utiliser.

Mon premier objet donné via un site internet fut un ensemble de tasses et verres que je n’utilisais pas et qui prenait beaucoup de place … Ils ont été récupéré par la secrétaire d’une petit entreprise pour l’accueil de ses clients. Je les préfère là, plutôt que enfouis dans des gravas.

Quels sites utilisé? J’en connais 2 : www.donnons.org et www.recupe.net. Ils fonctionnent de la même manière que les sites de vente d’occasion. La difficulté au début est de s’habituer à voir partir son objet sans contre-partie. Il en est de même lorsqu’on bénéficie d’un don : je profite ainsi d’un magnétoscope. C’est très curieux de repartir sans rien donner à part un MERCI.

3 – le don de vêtements est plus dans nos habitudes : il existe maintenant beaucoup de point de collecte de vêtements usagés. (peut être fonctionnent t-ils car nous ne sommes pas en contact avec le bénéficiaire). Le plus connu dans ma région est le relai. Mais savez vous ce qui est en est fait ? non ? Faites un petit tour sur leur site : c’est très instructif …:

– 55% des vêtements collectés sont exportés
– 6 % sont revendus en boutiques « Ding Fring »
– 26 % sont recyclés en isolant pour le bâtiment (isolant Métisse)
– 10 % sont transformés en chiffon d’essuyage
– 3% sont des déchets et donc sont incinérés

J’ai fait un tour dans une boutique ding Fring et suis repartie avec un beau manteau … C’est une astuce « économie » mais peut être un autre sujet plus tard.

Aujourd’hui je viens de me séparer d’au moins 5 sacs poubelle de 100 l. C’est fou ce qu’on accumule !!!

pour gagner du temps : désencombrer

J’ai toujours rêvé d’avoir un intérieur aussi bien rangé que dans les revues déco, que j’affectionne tout particulièrement. Je trouve ça très reposant de ne pas voir de désordre. Est ce de la maniaquerie ? Je ne pense pas en être là.
Mais un lieu épuré me semble plus apaisant. Et n’est-ce pas ce qu’on attend de notre petit nid douillet !

Malheureusement je n’y parvenais pas et m’excusais en me disant que telle ou telle maison avait été rangée voire
débarrassée pour le reportage photo.

A mon avis, ce n’est pas entièrement vrai.

Par quoi est encombré notre maison : des achats fait de-ci de-là de choses qui finalement ne trouvent pas leur place. On
passe alors notre temps à rechercher une place pour cet objet.
Combien de fois je me suis retrouvée avec un objet en main et vouloir le ranger, faire un tour sur moi, ne pas trouver de place et le reposer où je l’avais pris. La première idée qui nous vient en tête est : j’ai besoin de plus de place, j’ai besoin de plus de rangement, ma maison est trop petite … Non ??

Et si on se posait plutôt la question : ai-je vraiment besoin de cet objet ? Ou puis-je me débarrasser d’un autre objet pour y mettre celui-ci à sa place ?
Faites l’exercice et vous verrez jusqu’où ça peut vous mener.

Pour ça il faut être prêt : se sevrer de la possession est très difficile, on trouve toujours une excuse : « et si un jour j’en avais besoin » et « c’est untel qui me l’a offert » …

J’ai commencé par mon armoire : je l’ai vidé et l’ai reremplie en me posant les questions suivantes : l’ai-je porté récemment, est-il en bon état et combien j’en ai de la même sorte. Certains choix ont été difficiles, mais je l’ai allégée de prés de 2 valises. Cela fait 2 mois et je ne sais même plus quels vêtements ont été écartés. Je vais essayer de les vendre à une bourse aux vêtements, les invendus seront donnés.

Ensuite je suis passé au salon, dans la cuisine, dans le garage (ou là là) et il me reste les chambres des enfants.

Nous avons jeté une remorque d’un mètre cube !!!

Quel est l’intérêt : les choses restantes ont leur place, je ne tourne plus autour de moi pour chercher où les poser.
Le plus impressionnant c’est la chambre qui après avoir été désencombrée est toujours bien rangée et la cuisine où chaque chose à sa place.

Il reste encore un peu de chemin mais je persiste ! A mon avis, opération à mener tous les 3 mois au début.