s’organiser : Le classeur – onglet « planning »

Avez vous déjà passé une journée à courir dans tous les sens, à ne plus savoir où donner de la tête, à enchaîner les activités en ayant l’impression d’avoir le temps de rien … En général, c’est le cas de toutes les mamans, surtout avec un petit dernier qui débarque.

En général on vous dit de prendre du temps pour vous, de vous reposer, … mais lorsqu’on voit s’accumuler les piles de linge, les moutons sous les meubles, les jouets un peu partout, le tas de vaisselle …et la liste de rendez vous à prendre qui s’allonge, et les journées qui raccourcissent comme par magie. On ne peut pas rester à rien faire : en
tous les cas c’était mon cas. Donc du repos, oui, mais quand tout le reste sera fait !! Je me suis épuisée ainsi.

Je vous propose ici un petit exercice à faire pour essayer d’y voir plus clair. C’est un peu scolaire, mais ça m’a permis de mettre un peu d’ordre dans tous ça.

 

1 – Dans un premier temps on commence par faire des listes (oui j’aime bien les listes) de toutes les activités qui concerne la maison (tâches à faire tous les jours, une fois par semaine, une fois par mois) avec les horaires et la durée :

– levée du grand, de la petite dernière,

– repas, mettre la table, débarrasser

– toilettes, bains des enfants …

– grand et petit ménage (ménage de la semaine, coup de balai, lessive,
repassage),

– courses,

– devoirs, activités extrascolaires,

– nourrir le chat, le poisson rouge, arroser les plantes,

– déposer les enfants à l’école, collège, halte garderie, nounou

N’omettez rien, c’est important. Vous verrez que vous voulez faire rentrer dans une journée plus que possible, à moins d’avoir un rythme « militaire ».



2 – notez chacune de ces activités en fonction de leur importance : par exemple 1 = très important, 2 = moyennement important, 3 = peu important.

3 – Évaluez quelles tâches peuvent être déléguées : comme mettre le couvert, nourrir le chat … Surtout ne pas oublier votre conjoint(e) et les rayer donc de votre liste.



4 – Organiser les tâches restantes dans le temps : Prenez un agenda hebdomadaire et placez les tâches en commençant par les tâches notées « 1 » et qui ne peuvent être déléguées, puis les « 2 » et si il reste de la place les « 3 ». Vous verrez, il n’y aura plus de place pour les « 3 ». Mais c’est pas grave, car elles ne sont pas importantes !!

Vous aurez ainsi priorisé et organisé vos tâches.

Vous pourrez consulter cet agenda tous les matins dans un premier temps pour vous en imprégner (il faut 3 semaines pour changer une habitude). Il permet de structurer la journée (aide beaucoup, si on est en congé parental, par exemple), de ne pas perdre pied face à la tâche insurmontable qu’est la gestion de sa maison, …

Mais surtout, n’oubliez pas de mettre une tâche importante à noter « 1 » qu’est : prendre du repos et pensez un peu à soi … En congé parental, une fois que j’avais compris ça, je m’octroyais 30 min de repos pendant la sieste ! trop bon !!

 

s’organiser : le classeur – onglet les menus

Il y a quelques temps, je vous avais parlé de mes menus à la semaine. Ces menus sont présents dans le premier onglet. Je le consulte tous les jours en vérifiant le numéro de la semaine.

pour rappel :

semaine paire :

  • lundi : pâtes carbo ou aux fromages
  • mardi : poêlée de légumes ou risotto
  • mercredi : tarte salée
  • jeudi : reste du frigo (pour éviter de gaspiller) ou gratin dauphinois
  • vendredi : croissants au jambon
  • samedi : repas convivial ou terroir (raclette, fondue, galette …)
  • dimanche : soupe ou crudités selon la saison.

semaine impaire :

  • lundi : pâtes au thon ou bolognaise
  • mardi : soufflé de semoule
  • mercredi : pizza
  • jeudi : reste du frigo ou poêlée de pomme de terre
  • vendredi : croque monsieur
  • samedi : repas convivial ou terroir (raclette, fondue, galette …)
  • dimanche : soupe ou crudités selon la saison.

J’y ai joint 2 autres listes

– la liste des courses qui est enregistrée sur le site de course en ligne de la grande surface du coin. Ainsi pas besoin de réfléchir à ce qu’on mange le soir et à ce que j’achète … Je fais ainsi mes courses grâce à ma tablette, je peux passer de pièce en pièce avec elle et modifier le panier.

– la liste des plats à préparer la veille. Dans le menu, par exemple, je fais le mercredi une tarte. Dans ma liste des chose à préparer la veille, j’ai donc une pâte à tarte. Et ça donne ça :

semaine paire :

– lundi soir : dessert de la semaine
– mardi soir : brioche et pâte brisée.
– mercredi après midi : cookies américains
– jeudi soir : 0
– vendredi soir 0
– samedi soir 0
– dimanche soir 0

semaine impaire

– lundi soir : dessert de la semaine
– mardi soir : brioche et pâte à pizza
– mercredi après midi : cookies tout choco
– jeudi soir : pain de mie
– vendredi soir : 0
– samedi soir : 0
– dimanche soir : 0

Ça parait simpliste, mais dans la foule des courses, ménage, repassage, jardinage, activités du grand, garderie de la petite, école, réunion, boulot … on peut vite oublier quelque chose. Je sais donc que je n’ai pas ça à retenir. Lorsque je regarde le menu du soir, je tourne la page pour savoir ce que j’ai à faire pour le lendemain.

Dans cette partie on peut aussi glisser les recettes correspondantes au menu. Comme ça pas besoin de chercher dans les livres, les fiches … Pour ma part, vous le savez, j’ai ma tablette et mon appli … mais c’est pas obligé !

 

Pour s’organiser – MON outil !

Êtes vous de ceux qui se demande :

– qu’est ce qu’on mange ce soir ?
– mais où sont mes clés ?
– c’est quoi déjà le numéro de téléphone du pédiatre, de l’orthodontiste, du podologue, du dermatologue, du kiné, du généraliste, du dentiste, l’orthophoniste, le centre de loisirs, la garderie … bon j’arrête vous avez compris l’idée,
– n’avez vous jamais passé votre journée à la maison, à vous affairer, et à la fin de la journée, rincée, vous dire en regardant vote salle à manger : mais qu’est ce que j’ai fait aujourd’hui ?
– n’êtes vous jamais parti en week end et vous rendre compte à l’arrivée (voir en court de route) mince (pour être polie) j’ai oublié le biberon, la poussette (véridique), la valise (aussi), les doudous, … et de vous retrouver du coup à la maison avec 2 à 3 goupillons, 2 poussettes (et oui !), 7 doudous ! … ?

Si vous répondez « oui » à l’une de ces interrogations, la suite est pour vous. Si c’est « non », vous êtes un(e) roi (reine) de l’organisation !

Je vais, cette semaine, vous dévoiler MON outil d’organisation : résultat de 3 ans de désorganisation !

Et pourtant, il est d’une simplicité enfantine, ce n’est pas un outil high tech (quoi que je suis pas sûr qu’il n’en existe pas une application …), le voici :

Et oui un simple classeur, rempli de listes !

Je vais donc vous dévoiler cette semaine les différentes parties de ce classeur existantes à l’heure actuelle. Car évidemment, il évolue avec la famille et s’adapte au fil du temps.

Cela parait « strict » et limitant de procéder ainsi. Mais ce n’est qu’un guide, comme un train, vous suivez le rail, mais rien ne vous empêche de regarder autour.

Et franchement avec 3 enfants, 5 personnes vivant ensemble avec 5 emplois du temps différents, cela devient vite essentiel ! Je ne suis pas la seule à utiliser ce type d’outil, ce qui justifie son intérêt.

 

mes aides culinaires

Je vous ai dit que je faisais, à nouveau, mes pâtes à tarte (sablée, brisée, pizza, pâte), mes brioches, mon pain de mie. Ce qui n’est vraiment pas très compliqué. Mais, faut le dire, je n’ai pas des bras de boulanger qui me sont poussés pendant la nuit : je ne prétrie donc pas à la main. Pour certain, je triche, pour moi, je m’économise !


Voici donc mon aide n°1 :

Il est très pratique pour pétrir , préparer les pâtes à cookies, à gâteau, les blancs en neige et peut même hacher la viande… Bref, le bon robot pâtissier. Il me permet de gagner du temps et de faire autre chose (préparer le plat …) pendant qu’il pétrie. Je l’ai depuis 4 ans et fonctionne parfaitement. Mais faut dire que j’y ai mis le prix…

et mon aide n°2 :

 

Comment un tablette peut vous aider en cuisine : grâce à une application de recettes de cuisine : Mes Recettes de mycookbook.

C’est très pratique : je cherche une recette sur le net avec la tablette. Une recette me plait, je la télécharge dans l’appli et hop elle est mémorisée. Je peux modifier  la recette ensuite en fonction de mes essais. Je fais ainsi mon propre livre de recettes. Ma tablette passe autant de temps dans ma cuisine que dans mon bureau. Elle me sert aussi très bien pour les courses sur internet : c’est pratique.

Vous me direz : ceci n’est pas très écolo et vous avez raison. Mais j’espère avoir des produits qui dureront longtemps. Ils me permettent de faire de la cuisine maison et donc de produire moins de déchets d’emballage. Et comme, je ne souhaite pas retourner au temps de la petite maison dans la prairie …

pour gagner du temps : Les séries télés

Je suis une accro des séries télé, mais je me soigne.
 Depuis 20 ans que je suis « grande », je passe mes soirées devant la télé (soit, à raison de 3 h par soir, 21 900 h devant un écran, soit 13 années de travail !!!!, oui bon j’exagère car de temps en temps je vais à mes activités de loisirs). J’ai des amis, toujours les mêmes, qui ne regardent pas la télé. Je les respecte.
Mais je trouve que ça fait un peu ovni à notre époque. Bien oui, c’est une belle invention la télé, non ?
Alors, oui, si on y apprend des choses. Et regarder les séries télés, bien, je vois pas ce que ça apprend. A ça je réponds que ça me détend. Mais, j’ai appris tout récemment que je pouvais me détendre en faisant autre chose que gober un écran. Si si.
Donc je suis accro des séries télé : j’en étais à rechercher sur le programme quelle série je pouvais regarder ce soir. J’avais réussi à me faire un programme et regarder tous les soirs une série différente. Pas forcement bien écrite, bien filmée, mais facile à gober. Attention, je dis pas que toutes les séries sont des m…e, mais y en a.

Et je me soigne. Depuis 3 mois. J’ai commencé par arrêter celles qui n’avaient aucun intérêt : celle que j’arrivais à suivre tout en faisant autre chose (et il y en avait beaucoup !). Ensuite j’ai évité de commencer à regarder une nouvelle série (pour ne pas m’attacher à de nouveaux personnages et donc me sentir contraint de suivre leur histoire). Et puis les autres, comme il y a un nombre limité d’épisodes, se sont arrêter toutes seules. Aujourd’hui, je ne regarde la télé qu’un soir par semaine !!

 

L’intérêt : cela me dégage 18h par semaine !! ( soit déjà 216 h) et j’ai trouvé plein d’autres activités pour me détendre : rédiger ce site, faire de la couture, lire tout simplement … Tout ce que je pensais ne pas avoir le temps de faire à cause de mon emploi du temps de ministre (oups, de mère de famille). Ce qui me frustrait énormément. Je suis donc aujourd’hui un peu plus épanouie.

Vivre simplement pour vivre mieux

Je vous conseille fortement ce livre.

 

C’est un petit guide de conseil de Philippe Lahille. Tous ne sont pas forcement applicable mais il pousse à la réflexion sur notre mode de vie, de consommer et donne envie d’essayer, mais sans renoncer à tout, bien sûr …

Astuce du jour

Vous avez pu lire que pour certaines de mes recettes, j’ai des pesées très précises. J’utilise en effet un petite balance de précision que j’ai achetée sur leboncoin pour la modique somme de 10 euros. Ça fait 2 ans que je l’ai et elle est donc très bien amortie.

Voici sa petite bouille :

Le couvercle est cassé et réparé avec un scotch (et oui, le plastique, c’est pas fantastique !) mais elle fait toujours son office.